Guerre 14-18 : votre ancêtre est-il mort pour la France ?

Grâce à notre moteur de recherche de geneafrancobelge, cherchez vos ancêtres parmi plus d’un million de soldats tués.

Les bases de données permettant de connaître le détail des parcours des soldats de la Première Guerre mondiale sont nombreuses, Elles permettent pourtant de raconter l'histoire d'une façon inattendue.

Plus d'un million de disparus, classés par noms, prénoms, date de décès et département sont ainsi accessibles sur guerre-14-18.geneafrancobelge.eu. Vous pouvez en savoir plus sur chacun des soldats présents dans cette base en cliquant sur « Voir la fiche ».

Quelques enseignements…

Des prénoms et des leçons. Sans grande surprise, Jean, Pierre, Louis, Joseph et François, prénoms classiques du début de siècle, forment les cinq prénoms les plus frappés. A eux cinq, ils représentent 79647 victimes, soit 8 % des soldats morts pour la France. On compte également plus de 1700 Mohamed (et ses variantes) morts pour la France, principalement nés en Algérie, et plus d'un millier de John, dont l'immense majorité en 1918, après l'entrée en guerre des Etats-Unis. On notera aussi la présence de prénoms disparus comme Claudius (plus de 800 occurrences !). Enfin, côté féminin, on compte 154 Marie, dont un bon nombre d'infirmières fauchées sur les champs de bataille.

guerre-14-18.geneafrancobelge.eu/Prenoms-MPLF.php

Des familles surreprésentées. Le classement des 1000 patronymes les plus touchés (au moins 100 représentants tués) est très représentatif des noms de famille qui sont encore actuellement les plus portés en France, Martin et Bernard en tête. Mais, à l'instar des prénoms les plus portés par les soldats tombés au combat, les noms de famille avec lesquels ils s'étaient fait recenser racontent la grande hétérogénéité de leurs origines : Martinez, Johnson, Mohamed, Paoli ou Smith font, elles aussi, partie des familles les plus endeuillées.

guerre-14-18.geneafrancobelge.eu/Noms-MPLF.php

 

guerre-14-18.geneafrancobelge.eu/

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *